Fermer


08 janvier
2016
EDIFICATION Exhortations Vie Chrétienne
1276 Vues

10 jours de prière / JOUR 3 : Christ en nous

« Je suis crucifié avec le Christ : ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi ; ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi du Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. » Galates 2. 20

Pourquoi notre entendement est-il si émoussé ? Pourquoi ne nous cramponnons-nous pas à Jésus pour tirer de lui, par la foi, la force et la perfection de Son caractère, tout comme le sarment tire la sève du cep de vigne ? Il nous faut regarder à Jésus, et quand les tentations nous serrent de près, montons pas à pas vers la victoire. Si nous demeurons en Christ nous deviendrons un avec Lui. Alors nous serons en sécurité, entièrement en sécurité contre les assauts de Satan. Si le Christ vit en nous, notre caractère le révèlera. L’homme n’est rien sans le Christ. Et si Christ vit en nous, nous ferons les oeuvres de Dieu. Nous pouvons représenter le Christ dans nos vies, nous pouvons parler de lui parce que nous méditons à son sujet. Nous pouvons grandir en Christ jusqu’à la stature de femmes et d’hommes spirituellement matures. – (Signs of the Times, 10 octobre 1892).

C’est moi qui suis la vigne ; vous, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi, comme moi en lui, celui-là porte beaucoup de fruit ; hors de moi, en effet, vous ne pouvez rien faire. – (Jean 15.5).

Quand nous ressentons un besoin dans notre coeur, quand nous aspirons après l’influence stimulante du Saint-Esprit, le Christ s’approche de nous. L’égo est crucifié. Le Christ vit en nous, et la puissance de l’Esprit accompagne nos efforts ; puis l’âme est affinée et fortifiée. La lumière du sanctuaire céleste brille sur nous, et nous devenons capables d’exercer une influence qui est à une odeur de vie donnant la vie.    2 Corinthiens 2. 16. (Signs of the Times, 11 octobre 1899)

L’homme a besoin d’un pouvoir extérieur et supérieur à lui pour rétablir en lui l’image de Dieu et lui donner la possibilité d’accomplir l’oeuvre de Dieu ; mais ceci ne rend pas inutile l’élément humain. L’humanité se saisit de la puissance divine, et le Christ habite dans le coeur par la foi ; la force de l’homme peut agir, alors, grâce à la coopération du divin. (Le colporteur évangélique p.120)

Jésus lui répondit : Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; celui qui boira de l’eau que, moi, je lui donnerai, celui-là n’aura jamais soif : l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira pour la vie éternelle. – (Jean 4. 13, 14).

Jésus ne voulait pas dire qu’une simple gorgée d’eau de la vie pourrait suffire. Celui qui a goûté à l’amour du Christ en voudra toujours davantage ; seulement, il ne cherchera pas autre chose. Il ne sera pas attiré par les richesses, les honneurs et les plaisirs du monde. Son coeur criera toujours : Encore davantage de Toi. Celui qui dévoile à l’âme ses besoins n’attend que l’occasion de pouvoir assouvir sa faim et sa soif.

Toutes les ressources humaines s’épuiseront, les citernes se videront, les étangs se dessècheront ; mais notre Rédempteur est une source intarissable. On peut boire, boire encore sans jamais l’épuiser. Celui en qui le Christ demeure a, au-dedans de lui, une source de bénédiction, – une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. A cette source il peut puiser force et grâce pour tous ses besoins – (Jésus-Christ p. 167 ch. Près du puits de Jacob).

Aussi longtemps que nous serons dans le monde, nous aurons des contrariétés. Des provocations éprouveront notre caractère: c’est en y faisant face dans un bon esprit, que les grâces chrétiennes se développeront en nous. Si le Christ habite dans notre coeur, nous serons bons, patients, indulgents et joyeux. Jour après jour, année après année, le moi sera vaincu, et nous ferons preuve d’un noble héroïsme.

Telle est notre tâche. Mais nous ne pouvons pas l’accomplir sans l’aide de Jésus, sans une ferme détermination, sans un dessein bien arrêté, sans une vigilance et des prières incessantes. Chacun a ses batailles à livrer. Dieu lui-même ne peut pas rendre nos caractères nobles et nos vies utiles, si nous ne collaborons pas avec lui. Ceux qui renoncent à la lutte perdent la force et la joie de la victoire. – (Le ministère évangélique p. 465)

Chaque âme a le privilège d’exercer sa foi en notre Seigneur Jésus-Christ. Mais une vie spirituelle parfaite n’existe que si l’âme s’abandonne à la volonté de Dieu, par Christ le Sauveur conciliant. Nous avons la possibilité d’être façonnés par le Saint-Esprit. En exerçant notre foi, nous entrons en communion avec le Christ Jésus, car il demeure dans le coeur de tous ceux qui sont modestes et dociles. Ils possèdent une foi qui oeuvre par amour et purifie l’âme, une foi qui apporte la paix du coeur, et conduit à l’abnégation et au sacrifice de soi. – (This day with God, p. 359)

Questions destinées à la réflexion personnelle

1. Jésus ne désire pas que votre relation avec lui soit lointaine, mais qu’elle soit aussi proche que possible. Il veut demeurer dans votre coeur. Qu’en pensez-vous? Comment pouvez-vous l’inviter à le faire ?

2. Dans la prière demandez-vous ce qui pourrait empêcher le Christ de demeurer durablement en vous ?


Auteur : Mylène

MylèneEditrice sur AdventLife.fr depuis 2 ans, Mylène gère nos 8 rédacteurs et vous concocte le contenu du magazine semaines après semaines !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verset quotidien

L`orgueilleux, le hautain, s`appelle un moqueur; Il agit avec la fureur de l`arrogance. Proverbes:21:24

Articles populaires

Pourquoi je vais à l’église le samedi
23 octobre 2015
EDIFICATION, Exhortations, Vie Chrétienne
Pourquoi je vais à l’église le samedi
Pour de nombreuses personnes, le fait que j’aille à l’église le samedi paraît être décalé par rapport à la tradition chrétienne du dimanche. Elles se demandent comment je peux être dans la confusion au point que j’aille à l’église le «mauvais jour». Alors pourquoi des millions de personnes ainsi que moi-même avons-nous choisi le samedi plutôt que le dimanche? Vous trouverez ci-dessous trois raisons qui, peut-être, vous surprendront.
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
20 octobre 2014
EDIFICATION, Exhortations, Vie Chrétienne
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
Rester fidèle alors que Satan utilise tous les moyens disponibles, pour tenter de détruire l’Église Adventiste et neutraliser sa mission
Le Grand Espoir : Partager l’espérance avec le livre
28 août 2017
EDIFICATION, Exhortations, Vie Chrétienne
Le Grand Espoir : Partager l’espérance avec le livre
Le Grand Espoir un ouvrage pour faire connaître le plan du Salut à tous les hommes.
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
12 juin 2015
EDIFICATION, Exhortations, Vie Chrétienne
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
Une sénatrice de l'état d'Arizona nommée Sylvia Allen a fait une proposition : obliger les américains à assister à un service de culte le dimanche afin d'enrayer le déclin moral de la société américaine.
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
30 mai 2013
EDIFICATION, Exhortations, Vie Chrétienne
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
Benjamin Solomon Carson, né le 18 septembre 1951 est un neurochirurgien américain, adventiste du 7ème jour, très engagé dans la promotion de la Santé aux Etats-Unis.Le Docteur Carson est un pionnier dans la neurochirurgie pédiatrique ;

Hymnes et Louanges populaires

Tout joyeux, bénissons le Seigneur  –  505
Tout joyeux, bénissons le Seigneur – 505
Quand le vol de la tempête …  –  527
Quand le vol de la tempête … – 527
Dès le matin, Seigneur  –  412
Dès le matin, Seigneur – 412
Invoque-moi!  –  372
Invoque-moi! – 372
J’entends ta douce voix –  496
J’entends ta douce voix – 496
À de nouveaux combats  –  346
À de nouveaux combats – 346

suivez-nous :

FERMER