Fermer


13 février
2014
EDIFICATION Magazine Vie Chrétienne
2075 Vues

Fréquentations, fiançailles et mariage

Peut-on construire une tour sans faire de plan ? Peut-on devenir Chef de projet, Directrice RH, Assistante de direction… sans avoir fait une formation ? Peut-on cuisiner sans avoir la recette, ou même sans ingrédients ? Les formules mathématiques, physiques… peuvent-elles exister sans éléments ? Comment peut-on alors vouloir construire une relation sans préparation, vivre avec quelqu’un sans le connaître ?

 

Si toutes ces questions ont une réponse négative, on peut dire que notre quotidien est régi par des règles.

Comment peut-on alors vouloir construire une relation sans préparation, vivre avec quelqu’un sans le connaître ? Fréquenter quelqu’un ne va pas de soi. Se fiancer non plus, voire décider de vivre avec cette personne tous les jours jusqu’à ce que la mort vous sépare. Aimer comme Dieu veut qu’on aime ne s’improvise pas, cela s’apprend. Il n’est jamais trop tard pour apprendre.

S’il est une institution dans laquelle nous rentrons sans préparation, c’est le mariage. L’amour ne suffit à construire un couple heureux, il nous faut être prêt et préparé. Dans ce livre fait de questions réponses, Daniel nous livre des secrets des ses années de recherches, de discussions avec des jeunes, des couples… Vous y trouverez sans nul doute réponse à vos questions.

Les fréquentations sont un temps de découverte de l’autre, c’est le temps de partage, d’amitié. Pour construire cette amitié, cette connaissance du vis-à-vis, il faudra travailler d’arrache pied et surtout ensemble, dans la lecture, l’étude. Passer du temps ensemble dans toutes les situations possibles émotionnellement.

Jouer, rigoler, partager. Souvent de culture différente ou de nationalité différente, nous avons choisi de partager une aventure. Nos regards convergent-ils vers le même objectif, notre passé peut-il altérer notre avenir. Comprenons-nous de la même façon la vie, aspirons-nous à la même qualité de vie.
Prier, discuter, communiquer, planifier, organiser, s’écouter, se comprendre et surtout s’aimer sont les maîtres mots à utiliser, user et abuser afin de construire une relation sur le Roc durant cette période de fréquentation. C’est le temps d’aborder progressivement les sujets profonds qui concernent la vie et de confronter ses idées.

Les fiançailles ne sont pas une période d’essai permettant de se rendre compte si l’on est fait l’un pour l’autre. Ce ne sont pas le temps du mariage mais l’union des cœurs en vue d’une préparation au mariage.
Les fiançailles succèdent aux discussions temporellement indéfinies. Elles sont un sentiment profond d’engagement et d’appartenance réciproques. Un temps où publiquement nous partageons notre désir de vivre pour toujours en compagnie de son (sa) bien aimé (e). Des fiançailles ne peuvent pas être secrètes.

Le mariage, que dire de plus, si ce n’est la continuité du temps de fréquentations, de fiançailles, une vie en commun pleine de responsabilité, d’amour, de partage, de respect, de joie…. C’est l’acte ultime, une union pour la vie, ferme et indissoluble. Un engagement pris devant Dieu et devant les hommes.
102 questions sont abordées dans ce merveilleux livre, je vous invite vraiment à les découvrir pour vous-même, votre partenaire, votre entourage…

Laissez-moi, en attendant, partager avec vous quelques questions :
Je crains que mon amie ne me cache sa vraie personnalité, que dois-je en penser ? ( Pr. 12 :22)
C’est à toi de la découvrir, de mieux la connaître, de créer le climat de confiance qui l’amènera à se dévoiler, à partager avec toi ce qu’elle est en réalité et qui est si précieux. C’est progressivement que le bouton de rose s’ouvre et s’épanouit au soleil et que la fleur éclôt.

Je crains que le dialogue ne tarisse et que nous n’ayons plus grand-chose à nous dire. Comment éviter cela ? (Cantiques des cantiques 5 :6 – 2 :14 – 1 :4)
Il faut que tu saches si tu es capable de vivre auprès d’une carpe ! Ou si tu te sens capable de lui apprendre à parler. Peut-être tes dons te permettront-ils de faire des merveilles, mais c’est risqué !

Je ne suis pas certaine que mon ami ait le courage d’avouer à son « ex petite amie » que nous nous fréquentons… Comment parvenir à clarifier la situation ? (Ps 119 :29)
C’est ton droit le plus absolu d’exiger que vos relations se déroulent dans la plus grande clarté. Ton partenaire doit pouvoir prendre ses responsabilités et affirmer clairement son choix : il ne peut manger à tous les râteliers… (On ne peut guère prétendre dit l’adage obtenir le beurre, l’argent du beurre et en plus le sourire de la crémière !) Il faut qu’il choisisse et de façon claire et définitive. Ce serait une preuve de maturité indispensable pour envisager le mariage chrétien : la maturité émotionnelle et affective. Quelque soit l’affection, la proximité, le lien que l’on a pu avoir avec quelqu’un d’autre par le passé, il faut y mettre un point final. Et l’on ne devrait pas avancer dans la nouvelle relation tant que ce point n’est pas correctement réglé.

Que veut dire : « je t’aime » dans la bouche d’un chrétien qui a appris qu’il ne parjure (Que ton oui soit oui »), si ce n’est : je m’engage avec toi seule pour te manifester un amour unique ? Toi seule seras l’objet d’une telle attention, de mes pensées. Je te choisis pour te préférer.
Il faut que cette ancienne relation soit « soldée » avec dignité mais avec clarté et de façon définitive. Dire « oui » dans le mariage chrétien, c’est dire du même coup « non » à toutes les autres sollicitations.

Plus la date de mon mariage approche et plus je suis anxieuse. Est-ce normal ? (1 Jn 4 :18)
Serais-tu comme un chevalier, Vicompte de Turenne, qui avant de partir au combat malgré son courage laissait échapper entre ses dents : « tu trembles vieille carcasse, tu tremblerais bien davantage si tu savais où je te menais ! »
En fait de quoi as-tu peur ? Si tu t’es préparée, si tu as pris le temps pour bâtir avec ton partenaire et sous le regard de Dieu, il faut laisser la joie, la confiance prendre le pas.

Et si un jour on en a marre l’un de l’autre ? (La. 3 :22)
Serai-je capable de faire la joie de mon mari ? (Ca 7 :7)
J’ai peur que mon mariage échoue comme beaucoup d’autres. Comment se prémunir ? (Ps 46 :2)

102 questions et 102 réponses pour vous aider dans la construction de la vie de votre couple.

A propos de l’auteur:
Ce livre dont les questions sont plus que pertinentes a été écrit par Daniel Milard. Il est pasteur et diplômé en sciences philosophiques et politiques.
Il est également praticien en relation d’aide et chercheur doctorant en sciences de la famille. Durant une dizaine d’années, il a été le chroniqueur de l’émission «Les sentiers du bonheur», magazine religieux bien connu (le samedi matin) sur RFO Radio Martinique, maintenant Martinique 1ère.

Les + :
Un coffre fort de questions. Facile à lire et des réponses toutes trouvées, il n’y a plus qu’à appliquer selon son cas.

 

Où trouver ce livre : http://www.croireautrement.com/autresouvrages.html

Dans un monde où tout va trop vite, les petites attentions prennent une autre dimension … alors…
PARTAGEZ DE L’AMOUR > http://goo.gl/HqqJUL ‪#‎spreadlove‬


Auteur : Mylène

MylèneEditrice sur AdventLife.fr depuis 2 ans, Mylène gère nos 8 rédacteurs et vous concocte le contenu du magazine semaines après semaines !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verset quotidien

L`insensé laisse voir à l`instant sa colère, Mais celui qui cache un outrage est un homme prudent. Proverbes:12:16

Articles populaires

Pourquoi je vais à l’église le samedi
23 octobre 2015
EDIFICATION, Magazine, Vie Chrétienne
Pourquoi je vais à l’église le samedi
Pour de nombreuses personnes, le fait que j’aille à l’église le samedi paraît être décalé par rapport à la tradition chrétienne du dimanche. Elles se demandent comment je peux être dans la confusion au point que j’aille à l’église le «mauvais jour». Alors pourquoi des millions de personnes ainsi que moi-même avons-nous choisi le samedi plutôt que le dimanche? Vous trouverez ci-dessous trois raisons qui, peut-être, vous surprendront.
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
20 octobre 2014
EDIFICATION, Magazine, Vie Chrétienne
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
Rester fidèle alors que Satan utilise tous les moyens disponibles, pour tenter de détruire l’Église Adventiste et neutraliser sa mission
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
12 juin 2015
EDIFICATION, Magazine, Vie Chrétienne
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
Une sénatrice de l'état d'Arizona nommée Sylvia Allen a fait une proposition : obliger les américains à assister à un service de culte le dimanche afin d'enrayer le déclin moral de la société américaine.
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
30 mai 2013
EDIFICATION, Magazine, Vie Chrétienne
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
Benjamin Solomon Carson, né le 18 septembre 1951 est un neurochirurgien américain, adventiste du 7ème jour, très engagé dans la promotion de la Santé aux Etats-Unis.Le Docteur Carson est un pionnier dans la neurochirurgie pédiatrique ;
Visite du Pape aux Etats-unis : ce qu’il faut (vraiment) retenir
02 octobre 2015
EDIFICATION, Magazine, Vie Chrétienne
Visite du Pape aux Etats-unis : ce qu’il faut (vraiment) retenir
N'avez-vous jamais essayé de faire cet exercice : L'espace d'un instant "oublier" vos acquis et votre connaissance sur un sujet afin de le regarder d'un oeil neuf et objectif.Essayons donc en toute objectivité d'analyser cette visite puis voyons si cela correspond avec ce que nous dit la Bible.

Hymnes et Louanges populaires

Tout joyeux, bénissons le Seigneur  –  505
Tout joyeux, bénissons le Seigneur – 505
Dès le matin, Seigneur  –  412
Dès le matin, Seigneur – 412
Quand le vol de la tempête …  –  527
Quand le vol de la tempête … – 527
Invoque-moi!  –  372
Invoque-moi! – 372
J’entends ta douce voix –  496
J’entends ta douce voix – 496
À de nouveaux combats  –  346
À de nouveaux combats – 346
FERMER