Fermer


25 novembre
2016
Méditation quotidienne
728 Vues

25 Novembre – Tout est possible à celui qui croit… et qui se laisse conduire par Dieu

Quel horizon se fixer? Juste une question de point de vue!

« Car nous connaissons en partie… mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra. Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant. Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu » 1 Corinthiens 13 vv.9-12

Un jour, en descendant la côte menant de Gourbeyre (300 m d’altitude) à la ville de Basse- Terre (quasiment au niveau de la mer) en Guadeloupe, j’aperçus, tandis que j’étais au sommet du morne, au loin sur la mer Caraïbe, un magnifique paquebot. Arrivé à Basse-Terre, celui-ci avait disparu de l’horizon !

Une autre fois, tandis que j’étais sur le rivage de Bellefontaine au nord-est de la Martinique, j’admirai par un temps magnifique, en regardant vers le sud, les deux Pitons emblématiques de l’île de Sainte-Lucie ainsi que ce qui semblait être, vers la gauche, une autre île.

Je savais que ce n’était pas l’île de Saint-Vincent (située au sud de Sainte-Lucie) que l’on aperçoit rarement, par temps exceptionnellement beau et dégagé, à droite des Pitons.

En gravissant la colline du Morne aux bœufs (environ 200 mètres d’altitude), j’eus la réponse à mon interrogation : il s’agissait en fait toujours de Sainte-Lucie mais des collines situées au nord.

En fait, comme vous le savez tous, la Terre est ronde (Eh oui !). Et comme beaucoup le savent, la ligne d’horizon ne se situe qu’à 13 km lorsque l’on est au niveau de la mer.

L’horizon s’élargit, et la portée visuelle aussi, lorsque l’on prend de l’altitude. C’est la raison pour laquelle vous pouvez apercevoir parfois des montagnes mais pas les rivages.

Dans notre vie, nous n’avons pas toujours la possibilité de distinguer quel est notre horizon réel, le vrai du faux ou que sera demain.

C’est en prenant « de la hauteur », en gravissant une solide montagne ou un roc ferme, ou du moins en s’appuyant sur quelqu’un placé plus haut que nous, que nous pouvons maintenir le cap et tenir bon, tout simplement. C’est ce que rappelait Paul, au 1er siècle de notre ère, dans sa lettre à une partie des habitants de Corinthe, grande métropole grecque de plusieurs centaines de milliers d’habitants.

Ne nous arrêtons pas à un horizon qui semble bouché ou très limité ; Dieu veut nous élever et Il désire nous montrer la portée réelle de notre destinée. Quand une situation semble être désespérée, demandons à Dieu, tout comme Elisée le fit pour son serviteur (voir 2 Rois 6 vv.15-17), de nous ouvrir les yeux afin de découvrir la véritable ligne d’horizon : l’éternité.

Olivier REGIS


Auteur : A la table du Maitre


Auteur : A la table du Maitre



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

5 versets pour faire face aux épreuves
28 août 2015
Méditation quotidienne
5 versets pour faire face aux épreuves
Passez-vous en ce moment par des épreuves qui vous semblent insurmontables ? Dieu a mis à notre disposition un outil précieux pour faire face à ces situations:
Pourquoi je vais à l’église le samedi
23 octobre 2015
Méditation quotidienne
Pourquoi je vais à l’église le samedi
Pour de nombreuses personnes, le fait que j’aille à l’église le samedi paraît être décalé par rapport à la tradition chrétienne du dimanche. Elles se demandent comment je peux être dans la confusion au point que j’aille à l’église le «mauvais jour». Alors pourquoi des millions de personnes ainsi que moi-même avons-nous choisi le samedi plutôt que le dimanche? Vous trouverez ci-dessous trois raisons qui, peut-être, vous surprendront.
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
30 mai 2013
Méditation quotidienne
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
Benjamin Solomon Carson, né le 18 septembre 1951 est un neurochirurgien américain, adventiste du 7ème jour, très engagé dans la promotion de la Santé aux Etats-Unis.Le Docteur Carson est un pionnier dans la neurochirurgie pédiatrique ;
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
20 octobre 2014
Méditation quotidienne
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
Rester fidèle alors que Satan utilise tous les moyens disponibles, pour tenter de détruire l’Église Adventiste et neutraliser sa mission
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
12 juin 2015
Méditation quotidienne
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
Une sénatrice de l'état d'Arizona nommée Sylvia Allen a fait une proposition : obliger les américains à assister à un service de culte le dimanche afin d'enrayer le déclin moral de la société américaine.

Hymnes et Louanges populaires

Tout joyeux, bénissons le Seigneur  –  505
Tout joyeux, bénissons le Seigneur – 505
Quand le vol de la tempête …  –  527
Quand le vol de la tempête … – 527
Dès le matin, Seigneur  –  412
Dès le matin, Seigneur – 412
Invoque-moi!  –  372
Invoque-moi! – 372
À Jésus, je m’abandonne…  –  325
À Jésus, je m’abandonne… – 325
J’entends ta douce voix –  496
J’entends ta douce voix – 496
FERMER