Fermer


30 décembre
2011
Magazine Portraits
1003 Vues

Témoignage : de l’Islam au Christianisme

AdventLife vous fait découvrir le témoignage d’Abraham, ancien musulman touché par le message de la croix.

Abraham1. Abraham, si nous sommes-là c’est pour un témoignage fort que tu souhaites partager avec nous, tu n’es pas chrétien à la base ?

Effectivement, je ne suis pas chrétien à la base. Je suis issu d’une famille musulmane très pratiquante et naturellement j’ai pratiqué l’Islam depuis ma plus tendre enfance. Enfant déjà, je me posais beaucoup de questions sur Dieu. Mon plus grand rêve était de lui parler personnellement. Je me suis mis à étudier le Coran et à poser toutes sortes de questions à mes parents et mes oncles sur la personnalité de Dieu. Je me demandais souvent, au travers des versets du Coran, “ Si Moise à pu directement parler avec Dieu, pourquoi ne pourrions-nous pas le faire?”.

 

2. Comment as-tu rencontré Jésus-Christ?

Mes parents souhaitaient que je devienne un homme meilleur. A L’âge de 15 ans, mon père et ma mère ont pris la décision de m’emmener au Sénégal,  dans mon pays d’origine, car j’étais très turbulent, j’y resterai 2 ans. Mon oncle, conférencier Islamique s’est occupé de mon éducation et m’a éduqué sur les bases de l’islam. Un jour j’ai posé une question intérieure à Dieu et le jour même un ami de classe m’a ramené un livre rouge. Je me suis mis à le lire dans ma chambre. Mon cœur commença  à se transformer et à aimer d’une autre manière. Les versets me pénétraient à un point tel que mon comportement changea auprès de mes camarades de classe. J’avais le sentiment de vouloir protéger tout le monde par amour, comme une mère qui protège son nouveau- né : c’était plus fort que moi. J’ aimais ce petit livre plus que je n’aimais le Coran sans que personne ne le sache, même pas mon oncle. C’était le début de ma rencontre avec Dieu, sans réellement savoir qui Il était réellement.

Dans une période difficile de ma vie,je ne croyais plus au Dieu des musulmans, mais malgré cela je savais qu’il y avait un Dieu qui observait tous mes faits et gestes, je sentais bien que je n’étais pas seul qu’il y avait comme une force autour de moi.


3. As-tu par la suite accepté le Christ?

J’avais un collègue qu’on appelait Jean, nous étions agents de sureté RATP dans le métro Parisien; les “robocops du métro” ( Rires).Il me parlait souvent de Jésus-Christ, il s’arrangeait pour que nous travaillons toujours ensemble. Je l’écoutais mais je me disais: “ le pauvre, cet ami est tellement bon mais totalement perdu! Comment peut-on aimer un homme à un tel point et dire que Dieu est un homme ?” Avec mon éducation islamique cela n’était pas concevable. J’aimais pourtant  l’écouter car cela me faisait du bien au cœur. Il était un très bon exemple de part son comportement et son attitude; ainsi, quand les problèmes d’argent ont fait surface dans ma vie, j’ai alors demandé : “est- ce que le Dieu que tu pries répond quand on lui parle?” Il m’a répondu : “le Dieu que je prie répond, quand tu rentreras chez toi, fléchi tes genoux et prie.” Alors pour la première fois de ma vie je m’en allais parler à ce Dieu inconnu qu’on appelle Jésus-Christ. Ma première réponse fut dans mon lit, mon portable se mit à sonner, je me suis réveillé. Il s’agissait de ma banque; elle m’annonçait que j’étais à  découvert de 2800 euros. Depuis ce jour je ne voulais plus entendre parler de ce Dieu, car sa réponse avait été négative. Quelques jours plus tard,j’accompagnais un ami à l’église. Je fis la connaissance d’un pasteur à qui j’ai posé plusieurs questions dont l’une était: “pourquoi adorez-vous Jésus-Christ, un homme ? Comment peut-il être Dieu? un homme peut-il sauver une personne ? un homme répond-il aux prières ?” Je disais au Pasteur : “je crois que vous faite une grosse erreur en proclamant que Dieu est un homme.” Il m’ expliqua avec des mots  simples l’ incarnation de Jésus, sa mission sur Terre et je me souvint de ce petit livre rouge avec lequel mon cœur s’était ouvert. L’église s’était vidée et je suis resté seul dans l’église jusqu’à ce que le gardien me demande de quitter les lieux pour la fermeture. Je sentais en moi et autour de moi une force tellement puissante que je me sentais comme protégé. J’ai par la suite  entamé des études bibliques à la maison. Lorsque j’ai commencé à comprendre une partie de la vérité,j’ai parlé a Dieu à voix haute en lui disant maintenant je pense savoir qui Tu es.


4. Cela n’a pas été une chose facile vis-à-vis de ton entourage je présume ?

En effet lors de ma rencontre avec le Seigneur, je savais très bien à quoi je m’exposais vis-à-vis de ma famille. Je gardais secret ma rencontre avec Dieu mais le Seigneur en a décidé autrement,  tout ce que j’avais  voulu cacher a été mis en évidence. Quelques jours plus tard mon père m’ a appelé et ma demandé de venir le voir pour savoir si ce qu’il avait entendu de moi était bien vrai. Alors mon père et moi avons discuté longuement. Je peux vous dire qu’il était furieux.  Je voyais bien qu’il voulait me corriger, mais qu’en raison de mon âge et de ma corpulence cela ne me ferait pas revenir à  l’Islam. Après réflexion,  il ma dit : “ si tu ne reviens pas a l’Islam, je contacterai toute la famille pour te renier, tu as jusqu’à ce soir pour me donner une réponse.”  Ainsi, pendant un an ma famille me renia. Aujourd’hui le Seigneur a permis que ma famille se réconcilie avec moi, mais cela est un autre témoignage!


5.Peux-tu nous parler d’une de tes fortes expériences?

Aujourd’hui l’expérience la plus forte est ma transformation de caractère et de personnalité. Je crois que ma manière de penser a radicalement changé.  Plus rien n’est pareil, c’est comme si j’étais une nouvelle personne, je ne vois les hommes comme avant, je pardonne, j’aime, je soutiens, je suis quelqu’un d’autre. Un jour, ma petite sœur m’a dit : “ Abraham je ne te reconnais plus, qui es tu ? Tu  plus le même, tu es quelqu’un d’autre”.  Elle a fini par aimer cette nouvelle personne, lorsque l’on rencontre le Seigneur on n’est plus le même, « car si Christ vit en moi, c’est n’est  plus moi qui vis mais c’est Christ qui vit en moi. Au final, ma plus belle expérience c’est cette transformation.

 

6. Quel message veux-tu transmettre à celles et ceux qui liront qui témoignage?

Qu’il est très important de savoir que Dieu parle tantôt d’une manière et tantôt d’une autre.  Pour avancer avec L’Eternel, je pense qu’il faut avoir une bonne connaissance des lois divines et de qui est Dieu afin d’être à l’écoute de son Esprit Saint. Il est dit qu’il répandra son Esprit sur toute chair dans la fin des temps, donc quelque soit les décisions que nous allons prendre dans notre vie même les plus insignifiantes. il est très important de les prendre en accord avec le Saint Esprit afin de savoir différencier ce qui vient de Dieu et ce qui ne l’est pas. Pour ma part, pour rentrer dans le plan de Dieu, il faut être à l’écoute; et pour vivre cette écoute il faut lui parler avec la plus grande sincérité. la Bible déclare que la prière du juste est d’une grande efficacité, prions donc avec sincérité en lui ouvrant notre cœur et demeurons à l’écoute la journée dans le calme et la sérénité.


7. Ton verset de la Bible préféré?

« C’est toi qui as formé mes reins, Qui m’as tissé dans le sein de ma mère. Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, Et mon âme le reconnaît bien. Mon corps n’était point caché devant toi, Lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, Tissé dans les profondeurs de la terre. Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient; Et sur ton livre étaient tous inscrits Les jours qui m’étaient destinés, Avant qu’aucun d’eux existât ».(Psaume 139 verset 13 à 16)


C’est la première parole que j’ai entendu quand j’ai mis mes pieds dans l’église, ces paroles ont touché mon cœur, je le prend comme une des plus belles déclarations d’amour que l’Eternel m’ait faite et au travers de ce témoignage, je voudrais lui démontrer que je l’aime aussi.


Auteur : adventadmin adventadmin



One thought on “Témoignage : de l’Islam au Christianisme

  1. GAUSSIN dit :

    Je t rencontré à Luxembourg Abraham, tu étais tellement gentil… Contente de lire un témoignage venant de quelqu’un que je connais un tt petit peu…lol.. Gloire à Dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Verset quotidien

Le méchant est renversé par sa méchanceté, Mais le juste trouve un refuge même en sa mort. Proverbes:14:32

Articles populaires

Pourquoi je vais à l’église le samedi
23 octobre 2015
Magazine, Portraits
Pourquoi je vais à l’église le samedi
Pour de nombreuses personnes, le fait que j’aille à l’église le samedi paraît être décalé par rapport à la tradition chrétienne du dimanche. Elles se demandent comment je peux être dans la confusion au point que j’aille à l’église le «mauvais jour». Alors pourquoi des millions de personnes ainsi que moi-même avons-nous choisi le samedi plutôt que le dimanche? Vous trouverez ci-dessous trois raisons qui, peut-être, vous surprendront.
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
20 octobre 2014
Magazine, Portraits
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
Rester fidèle alors que Satan utilise tous les moyens disponibles, pour tenter de détruire l’Église Adventiste et neutraliser sa mission
Le Grand Espoir : Partager l’espérance avec le livre
28 août 2017
Magazine, Portraits
Le Grand Espoir : Partager l’espérance avec le livre
Le Grand Espoir un ouvrage pour faire connaître le plan du Salut à tous les hommes.
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
30 mai 2013
Magazine, Portraits
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
Benjamin Solomon Carson, né le 18 septembre 1951 est un neurochirurgien américain, adventiste du 7ème jour, très engagé dans la promotion de la Santé aux Etats-Unis.Le Docteur Carson est un pionnier dans la neurochirurgie pédiatrique ;
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
12 juin 2015
Magazine, Portraits
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
Une sénatrice de l'état d'Arizona nommée Sylvia Allen a fait une proposition : obliger les américains à assister à un service de culte le dimanche afin d'enrayer le déclin moral de la société américaine.

Hymnes et Louanges populaires

Tout joyeux, bénissons le Seigneur  –  505
Tout joyeux, bénissons le Seigneur – 505
Quand le vol de la tempête …  –  527
Quand le vol de la tempête … – 527
Dès le matin, Seigneur  –  412
Dès le matin, Seigneur – 412
Invoque-moi!  –  372
Invoque-moi! – 372
J’entends ta douce voix –  496
J’entends ta douce voix – 496
À de nouveaux combats  –  346
À de nouveaux combats – 346

suivez-nous :

FERMER