LA VÉRITÉ NOUS ENTRAÎNE VERS LE CIEL

Mai 24, 2013

 

Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. (Jean 10.9)

 

La vérité est un principe actif et agissant, modelant le cœur et la vie pour imprimer un mouvement ascensionnel constant. En escaladant l’échelle, Jacob aperçut l’Éternel au sommet. A chaque échelon franchi, la volonté acquiert un nouvel élan… Tout au long de son cheminement, le chrétien est pétri de grâce et d’amour dispensant la connaissance, car la sagesse du Christ influence ses sentiments en profondeur. Révélée au-dessus de l’échelle, la gloire de Dieu ne peut être appréciée que par un grimpeur assidu, attiré par des objectifs toujours plus nobles et élevés, révélés par Christ. Toutes les facultés de l’esprit et du corps doivent être mobilisées…

 

Notre vocation et notre choix réclament une bien plus grande fidélité que celle accordée à la plupart des individus. « Car si tu accomplis ces choses » – prospérant et grandissant en grâce et en connaissances à travers notre Seigneur Jésus-Christ- tu graviras, échelon après échelon, l’échelle de Jacob et « tu ne tomberas jamais. »

Considérons cette échelle présentée à Jacob. La race humaine avait été retranchée de Dieu. Elle pouvait observer le paradis perdu, mais ne disposait d’aucuns moyens pour y pénétrer et entretenir une communion avec le ciel. Le péché d’Adam rompit tout lien entre le ciel et la terre. Jusqu’à la transgression de la loi de Dieu, Adam et Ève disposaient d’une communion totale avec le ciel. Ils étaient reliés par une passerelle que la Déité pouvait franchir. Mais la transgression la brisa et la race humaine se retrouva séparée de Dieu.

Dès que Satan poussa nos premiers parents à désobéir à la loi sacrée de Dieu, chaque lien unissant la terre au ciel et la race humaine au Dieu infini, sembla brisé. Les êtres humains observaient le ciel, mais comment pouvaient-ils l’atteindre? Mais, joie sur la terre! Le Fils de Dieu, celui qui est sans péché et qui obéit parfaitement, restaure la communion perdue et le chemin menant au paradis perdu. Par Christ, notre substitut et notre garant, nous avons la possibilité d’observer les commandements de Dieu. Manifestons notre allégeance à Dieu et Dieu nous accueillera.

Christ est l’échelle. L’échelle dont la base repose sur la terre et le sommet atteint les cieux les plus élevés. Les liens brisés ont été restaurés. Une voie royale a été jetée pour que les êtres las et chargés puissent l’emprunter. Ils peuvent pénétrer au ciel et y trouver le repos.

Ellen G. White – Manuscrit 13, 1884. (Ellen G. White Manuscript Releases 19, pages 341-353.)

En savoir plus

A propos de  l’auteur

adventadmin adventadmin

en apprendre plus

Article liée

Partage

Laisser un commentaire

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

FERMER

Pin It on Pinterest

Share This

Partage

Partagez cet article avec vos amis!

Partage

Partagez cet article avec vos amis!