Fermer


30 septembre
2016
Actualités Histoires édifiantes Vie Chrétienne
9075 Vues

Un hymne, une histoire: Quel repos céleste (It is Well)

QUEL REPOS CELESTE (It is well)

Depuis plus d’un siècle, l’histoire tragique d’un homme a donné de l’espoir à des milliers de personnes qui ont levé leurs voix pour chanter « It is well with my soul », connu en français sous le nom de « Quel repos céleste », n°321 de notre Hymnes et Louanges.
Horatio Spafford , riche avocat de Chicago au dix-neuvième siècle, avait une belle maison, une femme, quatre filles et un fils. Il était un fervent chrétien et un fidèle des Écritures. Il était également propriétaire de plusieurs biens immobiliers dans sa ville.
Au plus fort de sa richesse, M. Spafford et son épouse, Anna, ont subi la perte tragique de leur jeune fils de 4 ans, décédé en 1871 de la scarlatine. L’épreuve ne s’arrête pas là. Le 8 Octobre 1871, le grand incendie de Chicago détruit tous les biens immobiliers que possédait le brillant avocat. Deux ans après l’incendie, Spafford prévoit un voyage en Europe pour prendre des vacances et prendre le temps nécessaire pour récupérer des tragédies. Il décide également de rejoindre Moody et Sankey dans une campagne d’évangélisation en Angleterre. Au moment du départ, sa famille doit partir sans lui.
Il laisse donc sa femme et ses filles le devancer tandis qu’il reste à Chicago pour prendre soin de certaines affaires de dernière minute. Le 2 novembre 1873, le navire Ville du Havre entre en collision avec un autre navire et en l’espace de 12 secondes, le bateau coule. Anna voit ses 4 filles se noyer sous ses yeux mais réussit à s’accrocher à une planche. Arrivée au pays de Galles, elle envoie donc ce fameux télégramme à son époux. “Sauvée seule”. Ainsi était formulé le télégramme par lequel elle informait son mari que leurs quatre filles s’étaient noyées.
Le coeur lourd, Horatio embarque immédiatement sur un bateau qui le permettrait de rejoindre Anna en Angleterre . Un soir de la traversée, le capitaine vient frapper à sa porte : « Nous nous trouvons actuellement au-dessus du lieu où vos filles ont péri ». Suite à cela, dans sa cabine, il a écrit ces mots désormais célèbres , « When sorrow like sea billows roll; it is well, it is well with my soul…» 
Philip Bliss, compositeur de nombreuses chansons chrétiennes fut tellement impressionné par la vie de Spafford et les paroles de son hymne qu’il a composé une belle pièce de musique pour accompagner les paroles.
Horatio et Anna eurent 3 autres enfants. En 1881, ils partirent vivre à Jérusalem pour former la colonie américaine qui durant la Première Guerre Mondiale, vint en aide en distribuant de la soupe, des soins, de l’hospitalité vis-à-vis des orphelins et réaliser d’autres oeuvres charitables.
Peut-on alors s’étonner que ce cantique ait encouragé tant de coeurs attristés ? Horatio Spafford connaissait effectivement Celui qui a dit : “Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix ; je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble point et ne s’alarme point” -Jean 14:26.
Ecoutez sur le Replay : l’Histoire d’un cantique It is Well

Auteur : adventadmin adventadmin



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

5 versets pour faire face aux épreuves
28 août 2015
Actualités, Histoires édifiantes, Vie Chrétienne
5 versets pour faire face aux épreuves
Passez-vous en ce moment par des épreuves qui vous semblent insurmontables ? Dieu a mis à notre disposition un outil précieux pour faire face à ces situations:
Pourquoi je vais à l’église le samedi
23 octobre 2015
Actualités, Histoires édifiantes, Vie Chrétienne
Pourquoi je vais à l’église le samedi
Pour de nombreuses personnes, le fait que j’aille à l’église le samedi paraît être décalé par rapport à la tradition chrétienne du dimanche. Elles se demandent comment je peux être dans la confusion au point que j’aille à l’église le «mauvais jour». Alors pourquoi des millions de personnes ainsi que moi-même avons-nous choisi le samedi plutôt que le dimanche? Vous trouverez ci-dessous trois raisons qui, peut-être, vous surprendront.
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
30 mai 2013
Actualités, Histoires édifiantes, Vie Chrétienne
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
Benjamin Solomon Carson, né le 18 septembre 1951 est un neurochirurgien américain, adventiste du 7ème jour, très engagé dans la promotion de la Santé aux Etats-Unis. Le Docteur Carson est un pionnier dans la neurochirurgie pédiatrique ;
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
20 octobre 2014
Actualités, Histoires édifiantes, Vie Chrétienne
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
Rester fidèle alors que Satan utilise tous les moyens disponibles, pour tenter de détruire l’Église Adventiste et neutraliser sa mission
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
12 juin 2015
Actualités, Histoires édifiantes, Vie Chrétienne
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
Une sénatrice de l'état d'Arizona nommée Sylvia Allen a fait une proposition : obliger les américains à assister à un service de culte le dimanche afin d'enrayer le déclin moral de la société américaine.

Hymnes et Louanges populaires

Tout joyeux, bénissons le Seigneur  –  505
Tout joyeux, bénissons le Seigneur – 505
Quand le vol de la tempête …  –  527
Quand le vol de la tempête … – 527
À Jésus, je m’abandonne…  –  325
À Jésus, je m’abandonne… – 325
Invoque-moi!  –  372
Invoque-moi! – 372
J’entends ta douce voix –  496
J’entends ta douce voix – 496
Dès le matin, Seigneur  –  412
Dès le matin, Seigneur – 412
FERMER