Fermer


25 mai
2011
Histoires édifiantes Magazine
2491 Vues

Une douche “froide” …

A l’université,

Un professeur universitaire a défié ses étudiants avec cette question :

– Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ?

Un étudiant a bravement répondu :

– Oui, Il l’a fait !

Le professeur a dit :

– Dieu a-t-il vraiment tout créé ?

– Oui, Monsieur, a répliqué l’étudiant.

Le professeur a répondu :

– Si Dieu a tout créé, Il a donc aussi créé le mal puisque le mal existe et, selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais.

L’étudiant est resté silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même et il se vantait aux étudiants qu’il avait prouvé encore une fois que la foi était un mythe.

Un autre étudiant a levé sa main et a dit :

– Puis-je vous poser une question Professeur ?

-Bien sûr, a répondu le professeur.

L’étudiant a répliqué :

– Professeur, le froid existe-t-il ?

– Quelle question !! Bien sûr qu’il existe. N’avez-vous jamais eu froid ? a répliqué le professeur.

Le jeune homme a répondu :

– En fait, Monsieur, le froid n’existe pas. Selon une loi physique, ce que nous considérons comme le froid est en réalité l’absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l’énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l’énergie. Le zéro Absolu (-460°F) est l’absence totale de chaleur ; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le froid n’existe donc pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n’avons aucune chaleur.

L’étudiant a continué :

– Professeur, l’obscurité existe-t-elle ?

Le professeur a répondu :

– Bien sûr qu’elle existe !

L’étudiant a répondu :

– Vous avez encore tort, Monsieur, l’obscurité n’existe pas non plus. L’obscurité est en réalité l’absence de lumière. Nous pouvons étudier la lumière mais pas l’obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d’onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l’obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d’obscurité et l’illuminer. Comment pouvez-vous définir l’espace qu’occupe l’obscurité ? Vous mesurez la quantité de lumière présente. N’est-ce pas vrai ? L’obscurité est un terme utilisé par l’homme pour décrire ce qui arrive quand il n’y a pas de lumière.

Finalement, le jeune homme a demandé au professeur :

– Monsieur, le mal existe-t-il ?

Maintenant incertain, le professeur a répondu :

– Bien sûr, comme je l’ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour dans les exemples de l’inhumanité de l’homme envers l’homme, dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d’autre que du mal !

L’étudiant a répondu :

– Le mal n’existe pas Monsieur, ou du moins il n’existe pas de lui-même. Le mal est simplement l’absence de Dieu en soi. Il est comme l’obscurité et le froid, un mot que l’homme a créé pour décrire l’absence de Dieu en soi. Dieu n’a pas créé le mal. Le mal n’est pas comme la foi, ou l’amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur. Le mal est le résultat de ce qui arrive quand l’homme n’a pas l’amour de Dieu dans son coeur. Il est comme le froid qui vient quand il n’y a aucune chaleur ou l’obscurité qui vient quand il n’y a aucune lumière.

Le professeur s’est assis !


Auteur : adventadmin adventadmin



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

5 versets pour faire face aux épreuves
28 août 2015
Histoires édifiantes, Magazine
5 versets pour faire face aux épreuves
Passez-vous en ce moment par des épreuves qui vous semblent insurmontables ? Dieu a mis à notre disposition un outil précieux pour faire face à ces situations:
Pourquoi je vais à l’église le samedi
23 octobre 2015
Histoires édifiantes, Magazine
Pourquoi je vais à l’église le samedi
Pour de nombreuses personnes, le fait que j’aille à l’église le samedi paraît être décalé par rapport à la tradition chrétienne du dimanche. Elles se demandent comment je peux être dans la confusion au point que j’aille à l’église le «mauvais jour». Alors pourquoi des millions de personnes ainsi que moi-même avons-nous choisi le samedi plutôt que le dimanche? Vous trouverez ci-dessous trois raisons qui, peut-être, vous surprendront.
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
30 mai 2013
Histoires édifiantes, Magazine
10 personnalités Adventistes : Ben Carson (4/10)
Benjamin Solomon Carson, né le 18 septembre 1951 est un neurochirurgien américain, adventiste du 7ème jour, très engagé dans la promotion de la Santé aux Etats-Unis. Le Docteur Carson est un pionnier dans la neurochirurgie pédiatrique ;
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
20 octobre 2014
Histoires édifiantes, Magazine
Ted Wilson déclare que Satan essaye de détruire l’église adventiste
Rester fidèle alors que Satan utilise tous les moyens disponibles, pour tenter de détruire l’Église Adventiste et neutraliser sa mission
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
12 juin 2015
Histoires édifiantes, Magazine
Dimanche : jour de culte imposé aux Etats-Unis ! Une simple proposition ?
Une sénatrice de l'état d'Arizona nommée Sylvia Allen a fait une proposition : obliger les américains à assister à un service de culte le dimanche afin d'enrayer le déclin moral de la société américaine.

Hymnes et Louanges populaires

Tout joyeux, bénissons le Seigneur  –  505
Tout joyeux, bénissons le Seigneur – 505
Quand le vol de la tempête …  –  527
Quand le vol de la tempête … – 527
À Jésus, je m’abandonne…  –  325
À Jésus, je m’abandonne… – 325
Invoque-moi!  –  372
Invoque-moi! – 372
J’entends ta douce voix –  496
J’entends ta douce voix – 496
J’ai soif de ta présence  –  359
J’ai soif de ta présence – 359
FERMER